SPLEEN EN OCTOBRE

« Il y en a des avec et des sans, des jours. »

Il y a des jours comme ça!

Des jours tristes

Où tout semble néant et vide envahissant, quand pourtant l’essentiel est présent

Mais ne suffit plus confusément à extraire le vivant ni le cœur du vibrant

Où l’espoir tapi sans joie, en errance ne fait plus loi

Comme un délit de dénie qui arrache à la vie

Un combat sans débat qui ne fait plus foi

Entre l’insipide sans saveur et l’intrépide qui déraisonne

C’est l’envie qui questionne

Mélancolie quand tu dégoulines, bonjour le spleen!

SandHdv

Auteur : Les Chose nues - Génération X

En cours de réflexion...

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :